27E RDV « Bien-être, Santé & Nature en ville

Le risque d’habiter : des milieux soumis aux stress comme leviers pédagogiques pour la conception architecturale (France- Canada)

Restitution de projet à Lac Mégantic, Québec, novembre 2019
Restitution de projet à Lac Mégantic, Québec, novembre 2019, © Boris Roueff
Jeudi 10 décembre 2020, le lieu sera bientôt communiqué 

Interventions :

Boris ROUEFF, architecte, MC ENSAL, co-responsable du domaine d’études de master ATEC architecture et transitions éco-constructives, UMR EVS-LAURE associé & Lisa ROLLAND, MC associé ENSAL, UMR EVS-LAURE

Animation : Lise Bourdeau-Lepage, Professeur, Université de Lyon, UMR EVS-CRGA

Qu’ils soient d’origine naturelle ou anthropique, l’énonciation systématique des risques contribue à l’élaboration d’un maillage de plus en plus complexe des régulations réglementaires et techniques. Dans ce contexte, les architectes et les aménageurs sont des acteurs de premier plan de l’articulation entre connaissances multi-disciplinaires, cadrage des processus d’ordre technique et définition des réalités futures sous la forme de bâtiments ou d’aménagements. Comment faire avec un milieu dont les perceptions des risques diffèrent souvent de leurs mesures ? Quelles compétences développer pour que les futurs architectes sachent faire dans cette situation complexe ? Comment intégrer la pluridisciplinarité des savoirs et des postures ? Nous aborderons à la fois le potentiel d’innovations pédagogiques et la contribution à une culture du risque « productive » (non paralysante, dynamique, discutée, vivante), ce à partir d’ateliers de master en prise avec un millier situé (Martigues, Vallée de l’Arve, Lac Mégantic au Québec).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.