4ème RDV « Bien-être & Nature en ville »

Jeudi 19 mai 2016

10h-12h salle 604, 18 rue Chevreul 69007 LYON

Titre de l’intervention : L’immersion spatiale comme source de bien-être dans la ville

par Lamia Chakroun (UMR EVS)

Présentation de l’intervention

A travers le projet « sensibilisation spatiale » menée avec l’association ACTAV et qui avait pour but de sensibiliser les habitants aux paysages de leur ville et de s’exprimer sous forme de spectacle, cette recherche propose une approche du bien être dans la ville s’appuyant sur la découverte multi sensorielle. Elle met en avant l’imprégnation des ambiances et des paysages. Il s’agit ici d’une recherche-action construite à partir d’une action participative d’observation. Les parcours proposés se font à pieds. La marche permet de prendre le temps de voir et de sentir. Elle procure de l’épaisseur à notre perception. L’écho de nos pas est autant d’échos de notre entrée dans l’aventure du parcours. Elle nous permet d’être à l’écoute de nous-mêmes et du monde. Ici, la démarche d’observation employée dépasse la matérialité du paysage. Elle prend en compte l’histoire de la personne, mais aussi celle du lieu, la perception et la sensibilité perceptive de chacun. Elle véhicule les valeurs de l’observateur, ses envies et ses émotions. La mise en lumière de ces catégories de perception permet de réfléchir aux aménagements paysagers (mobilier, cadrage de points de vue, ambiances) en tenant compte de la sensibilité des usagers de l’espace et de leur bien-être. Dans la mesure où cette expérience aspire à être élargie à des usagers d’âges, de profils sociaux différents ou possédant des intelligences différentes (sureffiscients mentaux, autistes, déficients,…), elle permet de mettre en lumière des modes de perception du paysage qui tiennent compte de la différence et où chaque individu peut trouver sa place dans une vision d’une ville citoyenne et équitable.

Bibliographie

Bachelard G., La poétique de l’espace, Presses Universitaires de France, 2001, 214 p.

Combres E., Quand la nature inspire les écrivains , plume de Carotte, 2015, 387 p.

Deffontaines P., Rittter J., Deffontaines B., Michaud D., Petit guide de l’observation du paysage, Quae, 30p.
Grout C., L’émotion du paysage, ouverture et dévastation, Essais, 2004, 173 p, p. 19.
Le Breton D., Eloge de la marche, Métailié, Paris, 2000, 177 p.

Manola T., Conditions et apports du paysage multi-sensoriel pour une approche sensible de l’urbain, Doctorat en urbanisme, aménagement, et politiques urbaines, Université Paris Est, Lab’ Urba, Institut d’urbanisme de Paris, laboratoire LAVUE, 2012.
Pirson J. F., Entre le monde et soi : pratique exploratoires de l’espace, lettre volée, 2008, 109 p.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *